cable-sous-marinAvec ses volcans, ses sources d’eau chaude, fumerolles et boues bouillonnantes, l’Islande est une terre propice à la géothermie. La chaleur de celle-ci permet de fournir 80% de chauffage et 20% d’électricité. Grâce à l’hydroélectrique qui constitue aussi une importante source d’énergie renouvelable en Islande, 100% de l’électricité est d’origine renouvelable dans le pays.

Cependant on estime qu’une part énorme de cette énergie géothermique n’est pas exploitée.

Alors que le pays se bat pour se remettre de la crise qui a commencé en 2008, une compagnie islandaise (Carbon Recycling International ou CRI) cherche à faire de toute cette énergie non utilisée un bien économique important en la vendant aux autres pays d’Europe, à commencer par la Grande Bretagne.

Une câble électrique sous-marin qui relierait les deux iles permettrait d’acheminer l’électricité avec une perte très faible (moins de 3 %). Avec une longueur dépassant le milliers de kilomètre ce câble là serait le plus long du monde

Une aubaine donc pour ce pays, qui a toujours été indépendant sur la plan énergétique, mais qui voit ses ressources en énergies fossiles diminuées.

Premier pays européen consommateur d’énergie éolienne, la Grande Bretagne souhaite s’impliquer davantage dans le domaine du renouvelable. Le câble pourrait également relier d’autres pays européens.

Pour réaliser au mieux ce projet, des fonds étrangers pourraient être investis pour la compagnie CRI. L’Islande et le Royaume-Uni ont d’ailleurs signé un mémorandum d’accord sur le projet il y a quelques années.

Laisser un commentaire

Gagner un voyage