Keflavik_International_Airport_Iceland_ReykjavikSituée au sud-ouest de l’ile, Keflavik qui compte prés de 9 milles habitants se trouve à environ une cinquantaine de kilomètre de Reykjavík. Des plans sont en cours afin de développer une liaison ferroviaire entre l’aéroport international de Keflavik et la capitale.

Le projet, qui est actuellement en appel d’offres en Islande, est susceptible de coûter au pays 50 millions de livres (65 millions d’euros), et un certain nombre d’entreprises britanniques se sont déjà manifesté. Les planificateurs ont dit que la ligne ferroviaire à grande vitesse entre le plus grand aéroport du pays et le centre de Reykjavik serait achevé entre 2019 et 2020. L’appel d’offres devrait commencer l’année prochaine.

La ligne de chemin de fer comprendra un tronçon de 35 km de piste au-dessus du sol de Keflavik à la ville de Hafnafjordur et un tronçon de 13 km de voies souterraines. Quatre trains, qui peuvent transporter 1000 personnes à l’heure, seront d’abord en cours d’exécution, avec la possibilité de doubler ce nombre à une date ultérieure. Les trains circuleront à une vitesse moyenne de 180 kilomètres par heure.

La station de Keflavik sera au dessus du sol, tandis que son homologue au centre de Reykjavik sera souterrain. Il est prévu que la demande des passagers sera entre trois et quatre millions par an jusqu’en 2023, et vers les 6,5 millions en 2033.

L’aéroport international de Keflavik est la principale porte d’entrée en Islande, un pays qui devient de plus en plus populaire parmi les touristes de partout dans le monde.

Laisser un commentaire

Gagner un voyage