L’économie de l’Islande

poissonsComment fait un pays, abritant à peine un peu plus de 300 000 habitants, isolé loin du continent et où il fait un froid glacial, pour subvenir à ses besoins? Plus précisément de quoi vivent les islandais?

L’économie dépend fortement de la pêche (depuis plusieurs siècles c’est une tradition) et de ses débouchés. Ce secteur compte pour près de 60 % des revenus à l’exportation et comprend 7% des employés du pays. Cependant la santé de l’économie est tributaire des conditions des marchés des produits de la mer.

La protection de la pêche et de l’agriculture fait partie des principales raisons qui retiennent l’Islande d’adhérer à l’Union européenne.

Le pays, en plus de la pêche vit de l’agriculture (patates, légumes verts, élevage…) qui  représente seulement 5% de l’économie contre 77 % en 1900. Les terres arables en Islande occupent seulement 0.7% de la surface de l’île étant donné qu’elle est recouverte de nombreuses zones volcaniques et de glaciers. Cependant, l’utilisation de la géothermie permet de chauffer des serres, comme à Hveragerði, ce qui donne la possibilité au pays de se fournir en certains aliments qu’on ne pourrait pas cultiver autrement sur l’île.

Par ailleurs l’économie est axé sur quelques produits technologiques. L’Islande est le plus grand producteur d’électricité au monde par habitant. La présence d’énergie électrique abondante due à des sources d’énergie hydroélectrique a conduit à la croissance du secteur manufacturier. Les industries à forte intensité énergétique, qui sont les composantes les plus importantes du secteur de la fabrication, produisent principalement pour l’exportation.

La fusion d’aluminium(à forte intensité énergétique) est la plus importante industrie en Islande. Il existe actuellement trois centrales en exploitation (le pays dispose de ressource minières).

Une partie de l’économie vient également du tourisme avec plus d’un million de visiteurs par an, soit trois fois la population locale. Le tourisme en Islande est un secteur en expansion; il est axé principalement dans l’écotourisme et l’observation des baleines.

Laisser un commentaire

Gagner un voyage