maison d'Islandel’Islande est un pays en harmonie avec la nature et cela peut se ressentir dans l’architecture de ses bâtiments, suivant où l’on va.

Ces maisons là qui furent les premières habitations des colons,constituent l’une des attractions du pays. Très caractéristiques de la culture, enchevêtrées dans la nature, parfois encastrées dans les collines, elles ont la particularité de se fondre avec le décor du paysage, ce qui a plutôt tendance à protéger les écosystèmes.

Principalement construites en tourbe, puis en bois, les fermes isolées  sont recouvertes de tourbe, de chaume et d’herbe. Les toits descendent parfois en continue jusqu’au sol, ce qui les rend difficilement distinguables des montagnes et des espaces verdoyants.La tourbe présente en effet l’avantage d’être facilement manipulable et d’être un bon isolant thermique, grâce à sa forte porosité.

C’ est une matière combustible généralement noirâtre formée à la suite de l’accumulation sur de longues périodes de temps de matière organique morte, essentiellement des végétaux, dans un milieu saturé en eau. L’herbe, qui remplacent les tuiles pousse sans problème sur cette matière, ce qui entretient la maison.

Seule la façade, en bois, simple, transparaît avec la porte pour rentrer et sortir et peut-être quelque fenêtres.

Cette composition confère à ces habitations un pouvoir isolant face aux bruits extérieurs tel que le vent, omniprésent dans l’ile.

Ces habitats traditionnels sont plus rares de nos jours,mais ils permettent aux visiteurs de se donner une idée de la façon du mode de vie islandais de l’époque (certains d’entre eux ont été aménagées en musée).

 

Laisser un commentaire

Gagner un voyage